Soulager les tranchées post-accouchement

Félicitations! Vous avez traversé les neufs mois de grossesse et l’épreuve initiatique de l’accouchement qui je l’espère, avec l’aide de l’homéopathie et de la phytologie, s’est passé pour le mieux. 

Quel drôle de nom, les “tranchées” pour désigner ces douloureuses crampes que l’on ressent après l’accouchement. On pourrait croire à une allusion guerrière de mauvais goût, mais le terme “tranchées” réfère en fait au mot utilisé par nos arrière grands-mères pour désigner les coliques. Rien à voir.

En attendant, les tranchées sont très douloureuses, et parait-il pires pour chaque nouvel enfant. On aurait bien mérité un peu de répit, mais non – la nature n’en a pas encore tout à fait fini et les tranchées rivalisent parfois en intensité avec les contractions de l’accouchement.


A quoi servent les tranchées?

Ces mouvements utérins sont en fait très utiles et vous veulent du bien! Ils permettent de refermer les petits vaisseaux sanguins de l’utérus dont le travail était jusqu’à l’accouchement d’irriguer votre placenta. Celui-ci n’étant plus en activité, les vaisseaux mèneraient à une hémorragie s’ils restaient ouverts.

Les tranchées permettent aussi à l’utérus de retrouver sa taille initiale (environ la taille d’une figue) et de se purifier de petits dépôts et caillots. Les tranchées sont particulièrement fortes pendant la tétée et peuvent rendre le début de l’allaitement un peu désagréable, mais elles disparaissent généralement au bout d’une semaine maximum.

Comment soulager la douleur naturellement?

La bouillotte

La chaleur permet de mieux supporter la douleur. Pensez à embarquer dans votre sac d’hôpital une bonne bouillotte et à demander qu’on vous la chauffe avant chaque tétée. N’hésitez pas à masser votre ventre avec quelques goûtes d’huile essentielle de lavande vraie diluées dans un peu d’huile d’amande douce ou un gel à l’arnica avant de poser la bouillotte. J’aime bien la bouillotte séche Revolana . 

Le passage aux toilettes!

Les douleurs sont bien plus importantes si la vessie est pleine. Même si vous n’en ressentez pas le besoin, essayez de faire un petit pipi avant d’allaiter votre bébé et les contractions seront moins longues. En effet une vessie remplie déplace légèrement l’utérus et l’empêche de se contracter correctement. Plus on facilite le travail de notre utérus, plus vite les tranchées s’arrêteront! 

Le massage des pieds!

Voici une astuce qui me vient de mon expérience personnelle. J’ai remarqué après chaque accouchement et particulièrement le dernier que la douleur était bien plus supportable lorsque mon chéri me massait les pieds ou appuyait fort sur la voûte plantaire. Allez savoir pourquoi. Essayez, vous n’avez rien à perdre et au pire si cela ne fonctionne pas pour vous, vous aurez gagné une petite séance de réflexologie! 

Magnesia phosphorica

Vous pourrez prendre 5 granules deMagnesia phosphorica 9 CH à chaque fois que la douleur vous devient insupportable. 

La teinture de fleurs anti-crampes

Ce petit remède est assez facile à préparer et vous permettra de soulager la douleur des tranchées. Même si ce n’est évidemment pas miraculeux et que vous sentirez toujours les contractions, elles seront plus douces et votre ventre sera relaxé. Il faut deux mois à la mixture pour être prête, pensez-donc bien à préparer votre remède à l’avance et à le mettre dans votre sac d’hôpital. Attention, le goût n’est pas top!

 

Voici les fleurs que j’utilise et pourquoi:

Camomille: pour l’effet relaxant et le goût

Gingembre: pour aider le ventre à se remettre de ses émotions

Cramp Bark herb: pour son action anti-crampes

Achillée: pour l’effet relaxant et l’action anti-crampes

Agripaume: pour soutenir les muscles du ventre

 

 Comment utiliser le remède?

Vous pouvez commencer à prendre votre tincture dès l’accouchement. L’idéal est le la prendre 10 gouttes de teinture environ 15 minutes avant chaque tétée pour soulager la douleur tout en laissant le corps faire son travail. Consultez votre sage-femme pour adapter le dosage à votre cas précis.

***Assurez-vous de consulter votre sage femme avant d’utiliser des plantes pendant la grossesse et l’allaitement.

 
Teinture de fleurs anti-crampes
Write a review
Print
Ingredients
  1. 20 g de fleurs de camomille séchées
  2. 20 g de racine de gingembre frais haché
  3. 2 cuillères à soupe de cramp bark herb
  4. 1 cuillère à soupe de fleurs d'achillée
  5. 1 cuillère à café d'agripaume séchée
  6. 400 ml de vinaigre de cidre cru
  7. Une bouteille en verre de 500 ml
Instructions
  1. Placer toutes les herbes dans la bouteille en verre.
  2. Verser de l'eau bouillante sur les herbes, juste assez pour les recouvrir et faire sortir les principes actifs.
  3. Verser le vinaigre de cidre par dessus.
  4. Fermer la bouteille bien hermétiquement et laisser reposer dans un endroit frais et sec pendant 2 mois en secouant tous les jours.
  5. Filtrer la mixture avec une passoire ou une gaze et verser le liquide dans une bouteille en verre, de préférence sombre.
Maman Nature http://mamannature.com/
Shares 0

Write a comment