Comment soigner le muguet naturellement?

Le muguet est une petite infection des muqueuses de la bouche causée par un champignon microscopique, notre cher Candida albicans. Il est fréquent chez les nourrissons, car la maturation de leur système immunitaire n’est pas complètement achevée. Si votre bébé à pris de antibiotiques (ou si vous en avez pris et allaitez), le muguet risque de pointer le bout de son nez.
On observe sur le bébé des taches blanchâtres sur l’intérieur des joues, sur le palais ou sur la langue. Le muguet peut aussi s’accompagner d’un petit érythème fessier. Rien de grave, mais çà peut devenir très pénible pour la maman qui allaite si elle l’attrape. Le muguet peut être tellement douloureux pour la maman qu’elle pense à interrompre l’allaitement. 
Bref, que de raisons de s’en débarrasser au plus vite!
Apres votre rendez vous chez le médecin, vous ressortirez surement avec du Daktarin Gel a mettre sur la langue de bébé, ou de la Mycostatine à lui faire boire en goutes, ou même avec les deux. Ce traitement a été tellement inefficace à l’époque ou je l’ai suivi pour Yaya que son muguet a trainé pendant deux mois.  Elle a du boire en tout un demi litre de Mycostatine tellement j’ai insiste (en pensant que seul ces goutes la guériraient – ô jeune et niaise que j’étais) ce qui lui a provoqué des maux de ventres terribles –  j’aurais pu m’en douter.
Pendant ce temps la, moi j’ai attrapé le muguet aussi. Et comme je l’allaitais, on se le refilait l’une l’autre. Joie.
Finalement, devant le fiasco de la solution allopathie, j’ai décidé de nous soigner plus “naturellement” ce qui a été très efficace. C’est d’ailleurs à ce moment là que j’ai décidé de me lancer dans des études de naturopathie, pour pouvoir prendre sin de ma fille au mieux en sachant ce que je faisais et pour ne plus jamais me sentir aussi perdue face aux réponses allopathiques pas toujours satisfaisantes (même si bien utiles parfois je ne dis pas le contraire!).
Voici donc ce que je vous conseille si votre bébé allait à attrapé le muguet.

1 – Dites bye bye au sucre et affamez le candida albicans 

Arrêtez de manger du sucre. Ne mangez plus de sucre, plus du tout. Le Candida Albicans se nourrit de sucre et se multiplie en sa présence. Pendant quelques  semaines, sevrez-vous entièrement de tout ce qui est sucrée y compris les fruits sucrée (mangues, bananes, pêches etc.). Cela vous fera le plus grand bien et permettra d'”affamer” les levures et d’empêcher leur prolifération. Quand on parle de sucre, il ne s’agit pas uniquement des aliments au goût sucré mais aussi des produits céréaliers particulièrement des farines blanches. Mettez-vous au régime paléo pendant quelques semaines. 

2 – Consommez des aliments probiotiques pour renforcer la flore intestinale 

Il vous faut au plus vite refaire votre flore intestinale. Consommez sans modération des légumes lacto-fermentés, du kéfir, du tempeh, du miso etc. et n’hésitez pas à prendre un complément probiotique qui refera votre microbiote. Il existe des probiotiques que vous pourrez donner directement à bébé pour soutenir son microbiote. Les “bonnes” bactéries chasseront alors bien plus efficacement les “mauvaises”. Faites le plein de légumes crus et biologiques pour leurs prébiotiques – dont se nourrissent les probiotiques – et mettez les aliments anti-inflammatoires au menu. Mettez-vous à l’eau chaude citronnée le matin à jeun en insistant sur le vinaigre de cidre cru. 

3 – Misez sur l’Extrait de pépins de pamplemousse 

Prenez 20 gouttes d’essence de pépins de pamplemousse – antibiotique naturel – trois fois par jour. Cela passera dans votre lait et permettra de nettoyer le candida. On recommande parfois d’en appliquer en dilution directement dans l’intérieur de la bouche de bébé avec un coton tige mais je trouve cela un peu violent pour un tout petit qui est habitué au lait sucrée de maman d’avoir dans sa bouche un goût très amer du jour au lendemain. C’est un coup à lui faire détester la salade de pissenlit quand il sera plus grand. Attention, toutes les marques d’EPP ne se valent pas. Prenez soin d’en choisir une concentrée et efficace. Voici comment bien choisir son Extrait de Pépins de Pamplemousse.

4 – Nettoyez tout au bicarbonate de sodium

Préparez une solution de Bicarbonate de Sodium avec environs une cuillère à café pour un petit verre d’eau de source. Appliquez ce mélange sur les mamelons avec une compresse stérile avant et après chaque tétée. Si bébé l’accepte, nettoyez avec un coton tige l’intérieur de sa bouche avant et après chaque tétée, toujours avec la même solution. Faites une machine séparée pour vos soutiens gorges et tous les linges ayant étés en contact avec le lait ou la bouche de bébé. Ajoutez une tasse de bicarbonate à l’eau de lavage et choisissez le programme blanc pour bien faire bouillir le linge. Nettoyez enfin tous les objets allant dans la bouche de bébé, tétine, pipette etc. avec la même solution. Si vous manquez de temps, vous pouvez toujours utiliser de la Vichy Celestins. 

5 – Traitez le muguet par l’homéopathie

Donnez à bébé BORAX 5CH à raison de trois granules, 5 fois par jour dilués dans un peu d’eau et donnés à la seringue. Prenez vous-même mes granules trois fois par jour si vous allaitez et avez attrapé le muguet de votre bébé. 

6 – Prenez de l’espace

D’un point de vue psychosomatique, l’affection au Candida Albicans correspond au sentiment d’être envahie. Peut-être que vos nouvelles responsabilités de maman à plein temps et la perte de votre totale liberté sont difficiles à gérer? Peut-être que belle maman vous marche sur les pieds? Posez-vous des questions et reprenez votre place et votre espace, il en va de votre santé!
Le muguet peut parfois entrainer une baisse de la lactation (bébé tête moins bien, maman est fatiguée etc.). N’hésitez pas à boire plusieurs tasses de cette tisane favorisant la lactation chaque jour afin de rebooster votre production de lait de manière naturelle. 
Shares 0

Write a comment