10 règles a respecter pour un co-dodo en toute sécurité

Vous avez opté pour le co-dodo? Félicitations! Le Co-dodo comporte de très nombreux avantages pour les parents comme pour l’enfant et il serait dommage de s’en priver. Du moment que chaque membre de la famille (même papa!) est satisfait de cet arrangement de sommeil, il n’y a aucune raison de ne pas poursuivre le co-dodo tout au long de l’allaitement. 

Afin de faire du co-dodo une expérience positive et sûre, il est important de mettre en place des conditions de sommeil saines. 

Voici les 10 règles à respecter pour co-dodoter avec bébé en toute sécurité:
  1. Le co-dodo peut se pratiquer en famille, avec papa et maman et même des grands frères et soeurs. Cependant il est primordial que bébé dorme du côté de la maman allaitante. C’est-à-dire qu’il doit a tout moment être “protégé” des mouvements des uns et des autres par le rempart que constitue le corps de sa maman. Ne laissez jamais bébé dormir du côté de papa qui, même s’il a lui aussi très envie de câliner la nuit, a le sommeil bien plus profond que maman et risque de rouler sur bébé (jusqu’à un certain âge bien-sûr où il devient tout à fait possible de dormir dans les bras de papa! Les hormones de l’allaitement maintiennent la maman dans un état de demi-sommeil constant qui fait qu’elle reste même en dormant, vigilante aux petits bits émis par bébé, à sa respiration etc. A vous de voir quand vous sentez votre bébé assez costaud pour ne pas se faire écraser par un gros papa roulant). Je vois souvent des familles co-dodo “types” avec une seule chambre dortoir consacrée au sommeil dans toute la maison avec un très grand matelas. Papa et maman dorment au milieu, le bébé du côté de maman (entre maman et le mur) et l’enfant plus grand du côté de papa (entre papa et le mur). Si toutefois vous souhaitez mettre bébé entre papa et maman dès qu’il sera un peu plus grand, une position qu’adoptent naturellement la plupart des mamans consiste à enrouler son bras autour de bébé afin de le protéger par en haut et sur le côté. Si papa commence à rouler vers bébé, maman le sentira avant bébé. 
  2. La pièce ne doit jamais être trop chauffée. Souvenez vous que la chaleur animale fait son travail et que bébé ne sait pas encore bien réguler sa température. veillez donc à maintenir la température de la pièce à 18°C. Bébé ne doit jamais être chaud au toucher ni transpirer. Ne couvrez pas trop votre bébé. En général, un body, un pyjama et sa gigoteuse suffisent largement.Ne rabattez pas votre couverture sur bébé qui non seulement aurait trop chaud mais risquerait de se retrouver le visage sous votre couette.Testez la peau d’agneau qui permet de réguler la température du corps tout en luttant contre les bactéries. Elle a donc l’avantage de pouvoir être utilisée toute l’année. Elle permet de maintenir bébé au chaud en hiver et lui évite de transpirer en été. Comme elle retient très bien les odeurs, vous pourrez l’imprégner de votre “présence” en dormant dessus avec bébé et lui permettre de bien dormir dans le lit familial à l’heure de la sieste lorsque vous n’êtes pas avec lui. Prenez soin d’en choisir une de bonne qualité sans traitement au chlore. 
  3. Le matelas doit être assez ferme et plat. Si votre matelas date un peu et forme des “creux”, évitez. Ou changez de matelas. 
  4. Veillez à ce que bébé soit toujours bien protégé entre deux murailles. idéalement il est entre maman et un mur. S’il n’y a pas de mur, optez pour une barrière de lit pour jeunes enfants ou pour un cousin d’allaitement long ou un traversin assez lourd pour que vous ne risquiez pas de le faire tomber par terre en bougeant la nuit. 
  5. Cela va sans dire mais ne pratiquez pas le co-dodo après avoir fumé, bu ou consommé de la drogue. J’imagine qu’une maman qui allaite éviterait toute ces choses de toute façon, mais si exceptionnellement vous êtes sortie faire la fête et avez consommé de l’alcool, il sera plus prudent de faire dormir bébé dans son berceau cette nuit là. 
  6. Ne pratiquez JAMAIS le co-dodo sur une autre surface que le lit prévu à cet effet. Les canapés, chaises, rocking chair etc. où nous sommes bien tentés de nous assoupir après avoir bercé bébé des heures durant ne conviennent pas du tout, bébé risque d’être lâché ou de se coincer entre le dossier et le parent. 
  7. N’emmaillotez jamais bébé en co-dodo. Un bébé inconfortable (trop chaud, couverture remontant sur le visage etc.) utilisera ses bras pour vous prévenir. Un bébé emmailloté est “coincé” et ne pourra pas se dégager d’une situation qui ne lui convient pas.
  8. Si maman (ou papa!) a de très longs cheveux, il conviendra de les attacher en chignon avant de dormir avec bébé. Cela parait bête mais les longs cheveux sont susceptibles de s’enrouler autour du cou de bébé sans que maman ne le perçoive. C’est arrivé alors ne prenons pas le risque!
  9. Les bébés prématurés se retrouvent face au grand paradoxe co-dodo. Ils sont davantage exposés aux risques de mort subite du nourrisson en co-dodo car ils sont plus fragiles et enclins à la suffocation, mais ont en même temps grand besoin de la proximité physique de leurs parents la nuit.Coupez la poire en deux et achetez un lit co-dodo qui permettra à bébé de sentir la chaleur de maman en toute sécurité.
  10. Le co-dodo, c’est très bien tant que tout le monde est content et dort bien. Si tel n’est plus le cas, n’hésitez pas à en parler en famille et à envisager une solution qui rende tout le monde heureux d’aller se coucher le soir.

    Il existe de nombreuses formes de co-dodo, un matelas par terre dans la chambre pour un plus grand ou encore tout simplement l'”autorisation” de venir retrouver papa et maman dans leur lit au beau milieu de la nuit après un réveil sont considérés comme des options co-dodo!

Shares 0

Write a comment