Echinacea: remède naturel pour booster l’immunité.

Echinacea, on se retrouve!
Après ces longs mois d’été loin des bonnets et manteaux mais aussi loin des petits nez coulants, je ressors mon gros pot de racines séchées d’echinacea. Après un petit mois et demi d’école, je sens que la fatigue commence à se faire sentir et que les défenses immunitaires auraient bien besoin d’un petit coup de pouce. 

L’Echinacea, remède de choix des Amérindiens

On prête de nombreux bienfaits à l’echinacea qui trône dans tout protocole anti-infectieux et affections ORL depuis des siècles. A la fin du 19ème siècle, l’echinacea était la plante la plus connue et utilisée en Amérique du Nord. C’est au début du 20ème siècle avec l’invention des antibiotiques que l’echinacea fait un bond en arrière et part aux oubliettes.
Heureusement vers la fin des années 1990, le public commence à s’interroger sur les risques de la résistance bactérienne aux antibiotiques. Des chercheurs allemands se mettent alors à étudier la bête de plus près afin de la remettre au goût du jour.

 

La science du côté de l’echinacea

L’echinacea est bien connue pour son action stimulante du système immunitaire. Elle permet d’augmenter significativement la résistance à certaines infections hivernales. C’est donc plutôt son action préventive sur laquelle les herboristes misaient jusqu’à ce que de nouvelles études soient mises en place afin d’évaluer les effets de l’echinacea sur une affection installée. Les études récentes montrent que l’echinacea est non seulement active en amont mais aussi en curatif dans la réduction de l’inflammation, l’apaisement des symptômes associés aux affections ORL et l’écourtement de la durée de l’infection. 

Sous quelle forme prendre l’echinacea

Ma manière préférée de prendre l’echinacea est de loin sous forme de sirop en association avec des baies de sureau et du gingembre. C’est un cocktail anti-rhume efficace et surtout vraiment délicieux! Mes enfants adorent ça et me réclament leur sirop tous les jours sans faute.  Ma recette ici en vidéo:
 

Dans le même style, j’aime bien utiliser le sirop de sureau bio à l’echinacea hot drinks. On peut en prendre une ou deux doses pas jour lorsque le temps commence à se rafraichir, et passer à 3 à 5 doses si l’infection hivernale s’installe. Les enfants à partir de 6 ans peuvent boire cette boisson chaude très agréable au goût à raison d’une dose par jour. 
Il suffit pour préparer cette boisson de prélever 5 ml de sirop à l’aide de la mesurette et de verser le contenu dans une tasse avant d’ajouter 200 ml environs d’eau chaude par dessus comme indiqué ci-dessus:
Il est aussi possible de prendre l’echinacea sous forme de tincture à raison de j’utilise les gouttes de chez A.Vogel facilement trouvables en magasin bio. C’est une bonne formule à utiliser lorsque l’on a pas de temps à perdre et une bonne grippe qui fait son entrée (pensez la maman dont les enfants sont déjà malade et qui commence à se sentir fiévreuses aussi). On peut l’utiliser à partir de 12 ans, 30 gouttes 3 fois par jour en préventif et 5 fois par jour en curatif dans un verre d’eau à garder en bouche quelques minutes avant d’avaler pour favoriser l’assimilation sub-linguale. On peut commencer avec une formule SIPF pour une cure d’attaque de dix jours à raison d’un bouchon par jour à prendre le matin avant de passer aux gouttes. 
Pour une utilisation encore plus pratique, il est possible de prendre de l’echinacea sous forme de comprimés. 
On prend alors un comprimé une à deux fois par jour selon les symptômes. Pour les enfants, il existe A MON GRAN BONHEUR une version adaptée: l’Echinaforce Junior. Oh. My. God. que c’est efficace. 
Depuis que mes filles (3 ans et demi et 5 ans et demi) ont appris à avaler les gélules, je me fais plaisir niveau compléments alimentaires. Plus besoin de dissimuler les goûts pas trop terribles dans trois tonnes de miel, je leur file une gélule et un verre d’eau et hop, c’est réglé! Elles sont très fières de cette nouvelle aptitude – et moi aussi! Bref tout cela pour dire que ces comprimés sont au top, j’en conseille un par jour en préventif et deux par jour en curatif de 2 à 4 ans et trois en préventif et cinq en curatif chez les 4 à 12 ans. 
Enfin, la manière la plus simple et naturelle d’utiliser l’echinacea reste la bonne vielle tisane. C’est d’ailleurs sous cette forme que je consomme l’echinacea au quotidien, c’est simple, pratique et efficace! Les enfants à partir de deux ans peuvent en boire une petite tasse par jour. 

Ma recette de thé à l’echinacea

Déposez trois cuillères à café de racines d’echinacea séchées dans une théière. 
Versez par dessus 500 ml d’eau bouillante et laissez infuser pendant dix minutes.
Servez avec un peu de miel cru ou de miel de manuka de temps en temps si votre porte monnaie vous le permet afin de renforcer l’action anti-virale et anti-bactérienne de l’echinacea. 

 

Shares 0

Write a comment