Comment soulager la poussée dentaire naturellement.

Bébé à les joues rouges? 
Il mordille tout ce qui lui passe sous la main?
Il bave des litres et des litres?
Il commence à tousser?
Et surtout il ne dort plus et pleure, pleure, pleure…
Vous pouvez remercier la poussée dentaire !

Qu’est ce que la poussée dentaire?

Chez certains enfants, l’éruption des dents de lait passe complètement inaperçue (cela à été le cas de notre ainée et nous avons naïvement pensé que c’était normal et habituel!). Chez les autres, ce passage transitoire peut s’accompagner de troubles divers et mettre un gros coup de boule à l’équilibre familial. La période de poussée dentaire s’étale sur trois ans mais la phase vraiment difficile est celle pendant la quelle bébé doit faire face à la douleur de l’éruption et ou papa et maman perdent le sommeil.
De mon expérience, les éruptions de 4 à 18 mois sont les plus éprouvantes, la suite à tendance à passer comme une lettre à la poste – c’est alors le moment de s’armer de courage et de patience pour faire face aux terrible twos pendant lesquelles votre petit chérubin plein de dents développera certainement une aversion profonde pour son siège auto et sa purée de courgette.  
Les premières dents percent la plupart du temps entre 4 et 7 mois, signifiant à papa et maman que bébé se prépare à être prêt pour manger! J’ai une théorie selon laquelle les premières dents commencent à pousser lorsque les jonctions serrées de l’intestin de bébé se rapprochent, préparant ce dernier à pouvoir assimiler les nutriments.
L’ordre d’apparition des dents varie d’un enfant à l’autre, mais en général ce se passe comme ça:
  • les deux incisives du bas, puis celles du haut (de 6 à 12 mois)
  • les incisives latérales (de 9 à 13 mois)
  • les premières molaires (de 13 à 19 mois)
  • les canines (de 16 à 22 mois)
  • enfin, les deuxièmes molaires (de 25 à 33 mois).
La plupart des enfants de 3 ans ont toutes leurs dents de lait, et ce n’est que vers l’âge de 6 ans que la série des 32 dents “adultes” commencera à faire son apparition, avec cette fois-ci beaucoup moins d’aléas!

Poussée dentaire, toux, fièvre et nez qui coule

La sortie d’une dent s’accompagner souvent de litres de liquides sortant par tous les orifices de bébé. Il bave de quoi ré-hydrater la mer morte et son nez coule à flot non-stop. C’est la période où maman trouvera de vieux mouchoirs dans ses poches, son sac, et un peu partout dans la maison. 
La poussée dentaire peut s’accompagner d’une rhinopharyngite, d’une bronchite, ou d’une otite surtout lorsque les dents supérieures poussent. Lors de l’éruption dentaire, la gencive peut être soumise à une inflammation (réaction de protection naturelle de l’organisme) qui, chez les touts petits, gagne rapidement la fosse nasale. C’est alors que le nez se bouche et se met à couler. Le système immunitaire de bébé est alors en baisse faisant de lui une cible idéale pour tous les petits microbes que s’échangent les copains de la crèche. 
Un petit rhume au moment de la sortie d’une dent est tout à fait normal et il n’y a pas de raison de s’inquiéter ni de faire quoi que ce soit (lavage de nez appart) à moins que bébé ne semble vraiment gêné ou qu’il développe une infection ORL (bronchite, otite…). On se tournera alors vers des remèdes naturels de type EPP, propolis sans alcool, aromathérapie etc. pour soulager bébé.

Une carence en vitamine C?

Des études ont montré que la différence de réaction de l’organisme des bébés face à une éruption dentaire était souvent liée aux taux circulants de vitamine C.
De la naissance à 1 an, bébé a besoin de 30 à 35 mg de vitamine C, apport qui devra passer à 40 à 45 mg à partir de 1 an et jusqu’à ses 3 ans. Ces taux sont des valeurs minimales et peuvent être légèrement augmentées en cas de besoin (poussée dentaire, maladie, coupe de mou, vaccin…) sans risque de surdosage (veillez à consulter un thérapeute en cas de doute ou pour déterminer la posologie précise nécessaire à votre enfant).
Si bébé est allaité, maman pourra faire une petite cure de comprimés d’acérola, une vitamine C naturelle provenant de la baie d’acérola, afin de s’assurer que ses taux ainsi que ceux de bébé sont suffisamment élevés. J’utilise l’acérola de Salvia Nutrition que j’achète en gros pour la consommation hivernale de toute la famille. 
Si bébé est au biberon, on pourra écraser un quart de comprimé d’acérola avec le dos d’une petite cuillère et la mélanger dans son lait. Je réalise souvent des petits bonbons oursons à l’orange pour mes filles lorsqu’elles en ont marre des comprimés. Je vous laisse découvrir la recette en vidéo ici. 

Du froid, du froid et encore du froid !

Le fait d’appliquer du froid sur la gencive douloureuse est très efficace surtout le soir avant le coucher lorsque bébé est très gêné. L’hydrothérapie est utilisée en naturopathie pour soigner ou soulager de nombreux maux, l’eau apporte des propriétés différentes selon qu’elle est utilisée chaude ou froide. Il y a plusieurs manières de soulager bébé grâce au froid, méthode très économique à mettre en place avec les moyens du bord si bébé fait une crise de dents un dimanche ou au milieu de la nuit! 
Le linge à mâchouiller
Munissez-vous d’un ligne propre type flanelle (si vous allaitez encore, il y a en a certainement un peu partout dans votre maison!). Trempez le linge dans un peu d’eau de source ou mieux encore dans une tisane de camomille (voir ci dessous pour l’utilisation des plantes pour soulager la poussée dentaire) et placez au réfrigérateur pendant 30 minutes. Laissez bébé se faire les dents sur ce linge froid et mouillé, soulagement garanti! 
Les glaces aux fruits
Certains bébés perdent l’appétit pendant la poussée dentaire et ne supportent plus de manger leurs petites purées habituelles, même les préférées! On peut alors faire d’une pierre deux coups et proposant à bébé des petites glaces aux fruits pleines de nutriments, gelées à souhait et bien sûr, très rigolotes à utiliser. Lorsque Babou était plus petit, j’utilisais celles-ci, taille idéale et faciles à tenir pour les petites mains. Ma recette préférée reste le mélange kéfir de lait, fruits rouges et miel cru ou encore lait de coco, banane et extrait naturel de vanille. Je vous le garanti, bébé va adorer faire ses dents! 
La grignoteuse
Il est aussi possible de congeler des fruits et de les placer dans une grignoteuse. Déjà, j’adore ce mot “grignoteuse”, qui ne voudrait pas acheter à son bébé une grignoteuse? Et aussi c’est une bonne alternative pour les jours ou on a pas le temps de préparer les petites glaces. Je prépare souvent des petits sachets de fruits coupés et les place au congélateur pour les urgences dentaires ou les envies subites de smoothies des filles. 
Si bébé n’a pas encore commencé à diversifier, il est possible de préparer des glaces au lait maternel ou de placer un glaçon de lait maternel dans la grignoteuse. Bien sûr, pour les bébés plus âgés et en confiance au niveau de la nourriture, il est possible de simplement placer des morceaux  de fruits et légumes au congélateur et de les laisser se régaler de ces petits goûters glacés. 

Le massage des petites gencives.

Le fait d’appuyer assez fortement sur la gencive de bébé à l’endroit douloureux est assez radical. Bébé se calme généralement presque instantanément. D’ailleurs on le voit bien, en phase de poussée dentaire il passe son temps à mordre et mâchouiller tout ce qui lui passe sous la main! Pour réaliser votre massage, vous pouvez utiliser un petit produit anesthésiant naturel comme l’huile premières dents Neobulle utilisable dès trois mois. 
Les magasins regorgent de petits jouets en plastique multicolores visant à soulager l’envie de mordre de bébé. Malheureusement la plupart d’entre eux contiennent des dérivés chimiques peu alléchants et la simple idée de laisser mon petit loup se déchainer dessus pendant des heures me met en panique – sans parler de l’horreur de ces horribles jouets qui trainent dans la maison et abîment les yeux des parents.
J’ai eu l’occasion de faire tester à mon Babou les doudous de dentition réalisés avec amour par Mélanie, créatrice du site de vente en ligne un pingouin sur la banquise. Non seulement Babou l’a immédiatement adopté, mais je me réjouis chaque matin que je fais son lit de poser sur son oreiller tellement il est beau ! Mélanie propose des kits de dentition contenant: un attache-tétine, un bavoir bandana (un essentiel en phase de poussée dentaire!) et un doudou de dentition.
Le doudou de dentition est peu encombrant et peut se glisser dans une poche ou un sac à couches. Mélanie se propose de broder le dos du doudou au prénom du petit loup, une option sympa si bébé va à la crèche! Tous les anneaux utilisés sont en bois brut non traité issu de forêts durablement gérées. Voici un petit aperçu de ces magnifiques créations. J’aurais presque envie de faire un quatrième juste pour lui acheter les doudous de Mélanie!
Il est aussi possible de vous parer de bijoux de dentition, surtout si bébé est encore petit et porté en écharpe. Les colliers de dentition ont l’avantage de ne jamais tomber par terre (puisque vous les portez) et de distraire les petites mains de bébé afin qu’il n’arrache pas vos boucles d’oreilles. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, ces bijoux de maman ont un style très sympa !

La camomille sur tous les fronts 

J’utilise la camomille pratiquement tous les jours avec mes enfants. Ses propriétés apaisantes et anti douleur sont incroyables et son goût agréable pour les petits loups. Pour soulager la poussée dentaire, je conseille souvent de réaliser une tisane et infusant une cuillère à café de fleurs de camomille séchées dans un quart de litre d’eau bouillante pendant 10 minutes. Si bébé est allaité, maman pourra boire cette tisane chaque soir avant le coucher (ce qui favorisera aussi sa détente!) ou encore lui en proposer à la cuillère ou directement a verre selon son âge. Si bébé est au biberon, on pourra remplacer la moitié de la quantité d’eau chaude par la tisane de camomille dans son biberon du soir. La camomille est très douve pour le petit ventre de bébé et permet de favoriser une bonne digestion, bon à savoir si le transit de bébé est dérangé par les dents.
J’aime aussi beaucoup utiliser la teinture de camomille assez facile à réaliser soi-même à la maison. Il suffit d’en appliquer une goutte sur son doigt bien propre et de masser doucement les gencives de bébé afin de le soulager. Avec mes enfants, j’ai utilisé l’huile essentielle de camomille noble de temps en temps lorsqu’ils avaient plus d’un an. Il est important d’être très prudent avec l’utilisation des huiles essentielles chez les touts petits, aussi je vous recommande de prendre contact avec un thérapeute en cas de doute. Toutefois je vous partage la méthode que nous avons utilisée avec nos loulous pour les grosses crises de dents. 
Mélanger une goutte d’huile essentielle de camomille noble biologique dans une cuillère à soupe d’huile d’olive. Masser le ventre de bébé chaque soir avec ce mélange et frottez en sur ses gencives avant de le coucher. Chez les enfants de plus de deux ans, on peut procéder de la même manière avec cette fis de l’huile essentielle de clou de girofle. Efficacité garantie !
J’utilise aussi beaucoup la tisane de cataire, excellente pour calmer un bébé irrité et en colère contre le monde à cause de ses dents qui font mal. L’églantier est au top, riche en vitamine C et efficace dans le renforcement du système immunitaire affaibli de bébé. n’hésitez pas à ajouter à vos tisanes quelques clous de girofle agissant comme anesthésiant de manière aussi efficace que la benzocaïne.

La racine de guimauve 

Ce petit hochet naturel permet de décongestionner la gencive et de calmer la douleur. J’utilise beaucoup la racine de guimauve pour traiter la toux des mes enfants ou soulager les maux de ventre. La guimauve est un essentiel de la pharmacopée familiale ! Vous pourrez trouver de la racine de guimauve sous forme de petits bâtonnets que vous pourrez laisser bébé mâchonner autant que besoin. Veillez à ce que votre guimauve soit de bonne qualité. J’utilise celle-ci pour la poussée dentaire et celle-là pour les tisanes anti-toux. 

Le collier d’ambre

Le collier d’ambre est l’emblème sacré du bébé nature. Une de mes amies (très branchée méthodes naturelles) me disait qu’au parc, elle engageait plus facilement la conversation avec une autre maman si elle voyait que son bébé portait un collier d’ambre, car elle pensait qu’elle aurait avec elle des points communs et des choses à partager, drôle non? 
L’efficacité du collier d’ambre n’est pas scientifiquement prouvée, mais les mamans qui l’utilisent sont unanimes. L’idée est que la chaleur du corps de bébé favorise le dégagement d’une huile contant de l’acide succinique, un anti-inflammatoire naturel. 
Si vous décidez de tester le collier d’ambre, veillez à en choisir un de bonne qualité car des “faux” se retrouvent souvent sur le marché. Pour mes loulous, j’utilise celui-ci, même pour les filles qui ont largement terminé leur poussée dentaire, je trouve que le port du collier les apaise. Pensez à faire tremper votre collier dans de l’eau salée de temps en temps pour le purifier. 
Cela va sans dire mais je vous recommande la plus grande prudence si vous décidez de mettre un collier à votre bébé, ne le laissez jamais sans surveillance et ôtez le la nuit et pour la sieste!

Et bien sûr, l’homéo !

Je vais vous raconter un peu notre petite histoire avec la dernière dent de Babou (15 mois), c’était une pré-molaire. Cela faisait un bout de temps que sa gencive était gonflée et je lui avais déjà fait prendre du chamomilla ainsi que tous les remèdes mentionnés plus haut, mais la dent ne sortait pas et finalement, il ne semblait pas plus gêné que ça. J’ai donc décidé de faire une pause et d’attendre que la nature fasse son travail.
La vie a repris son cours et je ne me suis plus trop occupée de cette dent jusqu’à ce que le petit Babou change complètement de comportement. Lui habituellement heureux de tout et si joyeux était dans une colère noire permanente et rien ni personne ne pouvait l’apaiser. Il me tendait les bras pour que je le prenne et se débattait une fois dans mes bras. Son sommeil jusqu’alors si facile était devenu complètement chaotique, il refusait d’aller se coucher et se réveillait plusieurs fois la nuit en pleurs.
Tout le quotidien, du petit déjeuner, aux trajets en voiture jusqu’à l’heure du dodo était devenu lourd pour toute la famille. Et croyez le ou non, je n’ai même pas pensé à cette fameuse dent! J’ai donc pris rendez-vous avec notre homéopathe familiale préférée et au fil de ses questions, je me suis souvenue de cette gencive enflée qui avait commencé à pointer le bout de son nez quelques semaines plus tôt. Quelle évidence ! Moi qui pensais à une angoisse de séparation ou à un soucis de ré-acclimatation suite à un petit voyage que nous avions fait, j’avais tout faux ! Zoe nous a conseillé de reprendre le traitement chamomilla 200K et d’y ajouter calcarea carbonica pour faire sortir la dent. 
Babou avait siesté juste avant le rendez-vous et était très réveillé au moment du rendez-vous. Zoe lui a donné un granule et m’a prévenue, il risque de s’endormir dans la voiture car le remède lui convenait parfaitement et il aura besoin d’un sommeil thérapeutique pour réorganiser son énergie. J’ai acquiescé poliment en sachant pertinemment que Babou ne se rendormirait jamais après sa grosse sieste du matin. Nous sommes retournés à la voiture et oh surprise, Babou n’a pas crié bataille navale lorsque je l’ai installé dans son siège auto mais m’a simplement regardée avec beaucoup d’attention, comme s’il ne m’avait pas vue depuis des mois. 
Nous avons pris la route pour aller chercher les filles à l’école qui est à 5 minutes en voiture de chez Zoe. C’est après avoir roulé pendant une minute que j’ai vu avec une énorme incertitude mon petit loup ronfler paisiblement dans son siège! J’ai continué à lui donner ses remèdes tout au long de l’après midi après cela et jusqu’au coucher. Il s’est endormi le soir tout paisiblement et ne s’est réveillé que le lendemain matin, à 10h! 
Tout cela pour dire que l’homéopathie remède parfois du gros miracle lorsque le remède est parfaitement adapté à la situation comme cela pu être le cas pour Babou. 
Rien ne remplace une consultation avec un homéopathe mais voici mes grandes lignes, essayez de bien observer votre bébé afin de taper des le mille. 
Chamomilla vulgaris est le remède essentiel en cas de poussée dentaire. il sera particulièrement efficace sur un enfant agacé et même “coléreux” pendant les phases de poussées. Il convient d’adapter la dilution à la situation, plus celle-ci est intense plus la dilution doit être haute. Pour nous, c’était du 200K cette fois-ci mais je l’utilisais en 30CH pour les filles et l’utilise encore pour elles pour les aider à traverser les petites colères. 
Mercuris solubilis peut être utilisé sur un enfant qui bave, bave et bave. Cela permettra de le soulager efficacement et de stopper le flot de liquide qui sort de sa bouche vous donnant du fil à retordre niveau lessive. 
Phytolacca decandra pourra y être associé si l’enfant semble particulièrement soulagé par la pression appliqué par votre main ou par les jouets de dentition. Si bébé salive et met tout à la bouche, ce remède pourra lui convenir. 
Podophyllum sera à privilégier si bébé se mets les doigts dans la bouche et semble essayer de serrer les dents (ou plutôt les gencives!) pour soulager la douleur. 
Rheum et adapté si l’enfant présente des selles brunes avec alternance liquides/solides.
Magnesia carbonica est efficace chez les bébés sont la poussée dentaire à complètement perturbé le transit intestinal avec des selles vertes presque “moussantes” excusez moi l’expression et même parfois des vomissement. On entent souvent des gargouillis dans le ventre de ces bébés pendant leurs phases de poussée. 
Kreosotum est excellent chez les bébés ayant les gencives très rouges et tendance aux saignements. il est possible que bébé présente en même temps un érythème fessier.
Borax peut parfois convenir si l’enfant à des aphtes ou tendance aux infections parasitaires, par exemple si il a eu le muguet étant plus petit.
Calcarea carbonica est le remède de choix si bébé traine sa poussée dentaire et que cette dent ne veut juste pas sortir! 
En ce qui concerne la posologie, tout dépend des situations et j’ai tendance à conseiller de faire à l’instinct! Donnez un granule à bébé lorsqu’il présente un symptôme, par exemple une grosse colère ou une selle verte. Puis donnez-lui en le matin au réveil, au fil de la journée une ou deux fois et surtout avant la sieste et le coucher. Si vous ne voyez pas d’amélioration très rapide voire instantanée, il est possible que vous ayez le bon remède mais la mauvais dilution. Vous pouvez donner un remède toutes les 15 minutes en cas de crise, pendant une heure. 
Si tout cela vous semble bien fastidieux et que vous manquez de temps libre pour observer bébé, je vous conseille de demander à votre pharmacien de concocter pour vous le mélange suivant qu’il vous vendra sous forme de tube de granules:
– CALCAREA FLUORICA 12CH  
– CALCAREA PHOSPHORICA 6DH  
– CHAMOMILLA VULGARIS 5DH  
– CUPRUM METALLICUM 16DH  
– FERRUM PHOSPHORICUM 12DH  
– MAGNESIA PHOSPHORICA 10DH
Vous avez certainement vu en pharmacie et peut-être utilisé le Camilia de Boiron avec Chamomilla vulgaris 9 CH, Phytolacca decandra 5 CH et Rheum 5 CH. Chez mes enfants, il n’a jamais fait effet et j’attribue cela aux dilutions trop basses pour eux. 

De bons petits biscuits dentaires

Pauvre bébé a mal aux dents, profitons en pour le gâter avec de délicieux petits biscuits qui satisferont son besoin de se faire les gencives! Voici ma recette testée et approuvée par toute ma petite tribu, et les bébés des copines !
Biscuits de dentition
De délicieux petits biscuits à grignoter pour soulager les douleurs de la poussée dentaire.
Write a review
Print
Prep Time
10 min
Prep Time
10 min
Ingredients
  1. 1 cup de flocons d'avoine
  2. 1 cup de compote de pomme bio idéalement faite maison
  3. 2 cuillères à soupe de miel cru (pour les plus de 1 an seulement)
  4. 2 cuillères à soupe d'huile de noix de coco (antiseptique)
  5. 1/2 cuillère à café de gingembre (anti-inflammatoire)
  6. 1/2 cuillère à café de cannelle (antioxydant)
  7. Une pincée de safran (sédatif naturel)
  8. 1 cuillère à café de bicarbonate de sodium
  9. 1 cuillère à soupe d'hydrolat de camomille (apaisante)
Instructions
  1. Mélangez tous les ingrédients secs puis ajoutez le miel et l'huile de noix de coco fondue. Formez ensuite des petits boudins en forme de dates et déposez les sur une plaque recouverte d'une feuille de papier cuisson.
  2. Placez au four pendant 30 à 45 min à 180°C en les retournant à mi-cuisson.
Notes
  1. Il est possible de remplacer la compote de pomme par un autre fruit ou même légume afin de varier les plaisirs, chez nous les favoris sont pomme, banane, patate douce et courgette ! Si bébé souffrez de problèmes digestifs pendant sa poussée dentaire, n'hésitez pas à ajouter à votre recette quelques graines de cumin.
Maman Nature http://mamannature.com/
Shares 0

Write a comment